Paris 16è, architecture de l'avenue de Versailles

Publié le par Cécile

L'avenue de Versailles ne semble pas d'un premier abord particulièrement intéressante d'un point vue architectural. Et pourtant, et pourtant...

Je vous propose de lever la tête pour découvrir de la Porte de Saint-Cloud à la Maison de la Radio des styles et des époques radicalement différentes.

Hector Guimard - architecte et designer de l'art nouveau

Hector Guimard dans la conscience collective, ce sont ces pittoresques bouches du Métro parisien. Mais avant d'être ce célèbre designer du Métropolitain, Hector Guimard, lyonnais de naissance, a d'abord étudié à l'Ecole des Arts Décoratifs de Paris.

Il débute sa carrière d'architecte dans les années 1890. Il semble qu'il n'ait jamais été diplômé d'architecture... Toujours est-il qu'il enchaîne les constructions d'hôtels particuliers.

Il puise son influence dans l'art japonais. Sa patte se retrouvera autant dans l'architecture extérieure de ses constructions que dans la conception de mobilier : cette ligne courbe et rythmée symbolique de l'Art Nouveau.







Première maison à l'entrée de la Villa de la Réunion à moins que ce ne soit que la maison du gardien ?



Le service des Egouts de Paris côté impair de l'avenue de Versailles. Apparemment, tout le bloc semble être en cours de rénovation. Un des bâtiments un peu plus loin est devenu - après rénovation - le "Palais des Eaux".

Pourquoi vous montrer le service des Egouts de Paris ?

Parce que j'aime cette architecture qui mêle grandes verrières, façades en brique et structures métalliques.



Un immeuble années 30.
Détail de balcon sculpté



Souriez, vous êtes filmés...




Style années 30 ?
Si quelqu'un connaît le nom de l'architecte ???
J'aime la façade en mosaïque, les baies vitrées et l'ensemble comme une proue de paquebot.


Le summum de l'avenue de Versailles, une construction conjointe de l'architecte allemand François Heep, de Jean Ginsberg et de Maurice Breton. C'tait en 1933 et cette modernité de l'époque est toujours aussi belle.

Le hic, peut-être la couleur de la façade ??? Une rénovation de ce gris sale n'est pas prévue ?



Jean Ginsberg
(1905 - 1983) - architecte "moderne"

Né en Pologne, il rejoint la France en 1924 après avoir suivi quelques mois les cours de l'Ecole Polytechnique de Varsovie et suivi en 1923 des études d'Histoire de l'Art à Berlin.
De 1924 à 1929, il intègre l'Ecole Spéciale d'Architecture de Paris.

En 1928, il travaille quelques mois chez Le Corbusier.
1928-1929, il enchaîne pendant un an chez André Lurçat.

En 1931-32, il fonde sa propre agence d'Architecture.



Ateliers d'artiste côté impair donc orientation nord. Il paraît que cette orientation des ateliers est nécessaire pour les artistes peintre qui bénéficient ainsi d'une lumière constante et toujours égale. Contrairement aux éblouissements dûs aux expositions sud.



Autre exemple d'immeuble années 30, avec en dernier étage un atelier d'artiste.





Coup de coeur rétro pour cette façade ci-dessus en bow-windows.



Ici, j'aimais juste cet escalier extérieur en mosaïque couleur bleu ciel.

Commenter cet article