Fauteuil Bouquet Moroso par le designer japonais Tokujin Yoshioka

Publié le par Cécile

Tokujin Yoshioka, designer japonais très créatif a imaginé un fauteuil de pétales "Le Bouquet"

Pour réaliser cette chaise, 269 pétales de tissu ont été nécessaires et de nombreuses heures de patience.

Extrait du site internet de Tokujin Yoshioka

« Le concept de Bouquet est né de l’installation que j’avais réalisée en octobre dernier dans le showroom Moroso de New York où j’avais utilisé environ 30 000 mouchoirs en papier pour créer une atmosphère qui rappelait les nuages.
Le fauteuil Bouquet rend heureux celui qui s’y assied comme le bouquet gratifie qui le reçoit. Les couleurs vibrantes et délicates évoquent à chacun des sensations personnelles ».

Le fauteuil Bouquet fleurit sur une fine colonne en métal chromé où s’ouvrent des pétales blancs ou dans des teintes délicates, formés de modules de tissu carrés, pliés à la main et cousus un par un avec art et une infinie patience sur une coque en forme d’œuf, courbe et enveloppante, finissant par en recouvrir entièrement la partie interne.

Tokujin Yoshioka est un grand « couturier » qui soigne les moindres détails, c’est le designer qui nous aide à rêver, à travers la délicatesse, la poésie et le raffinement de ses objets.

Il aime nous surprendre en recherchant des effets extraordinaires dans les objets simples, presque banals, qu’il réinterprète et utilise de manière insolite, grâce à sa capacité de voir plus loin et de relire le monde à travers la poésie et l’harmonie typiques de la culture japonaise
.

 
Caractéristiques
Le modéle BOUQUET n'est pas déhoussable.
 
Structure
Coque: fibre de verre recouverte de mousse polyuréthane indéformable à densitées différentes.

Tissu disponible:
Alcantara cat.Y

Base: en acier vernis gris.
Sous-pieds en gomme synthetique.


Qui est Tokujin Yoshioka ?

Il naît au Japon en 1967. Après avoir été longtemps l'élève de Shiro Kuramata et d'Issey Miyake, il ouvre en 2000 son cabinet, Tokujin Yoshioka Design, à Tokyo.

Sa collaboration avec Issey Miyake se poursuit depuis plus de 20 ans. Tokujin Yoshioka a pris part à de nombreux projets du styliste en signant, entre autres, les magasins « Issey Miyake » et « A-POC » et en réalisant l'installation intitulée « Issey Miyake making Things » pour la Fondation Cartier de Paris qui lui a donné une notoriété internationale.


Tokujin Yoshioka est arrivé pour la première fois au Salon du Meuble de Milan en 2002, en présentant pour Driade les chaises « Honey Pop » et « Tokyo Pop ».

Toujours pour Driade, la même année, il projette une installation extraordinaire en transformant tout l'espace, au cœur de Milan, en un jardin japonais futuriste.

 

Parmi ses autres projets, rappelons la lampe « ToFU » réalisée pour Yamagiwa, la suspension «  STARDUST » dessiné pour Swarovski Crystal Palace, les vitrines pour Hermès et le stand Toyota pour le Motor Show de Tokyo.


L'un des travaux les plus récents du design expérimental de Tokujin Yoshioka est la Pane Chair présentée au Salon du Meuble de Milan l'an dernier.

Son nom naît du processus de production de la chaîne, semblable à la cuisson du pain. Le matériau est introduit dans un moule puis il est mis au four, tout comme on cuit le pain. Les fibres, sollicitées par la chaleur, se raidissent et mémorisent la forme du moule. En « fin de cuisson » la chaise est démoulée finie.

La Pane Chair a été protagoniste de l'exposition « Tokujin Yoshioka x Lexus L-Finesse - Evolving Fiber Technology » organisée au  Musée de la Permanente de Milan. À cette occasion Tokujin Yoshioka a créé une installation avec plus de 7000 km de fibres optiques en transformant l'espace en une lentille gigantesque.


À l'automne 2006, il a présenté son exposition personnelle intitulée « Tokujin Yoshioka - Super Fiber Revolution », à la Galerie Axis de Tokyo, vécue comme le complément de sa recherche et de l'étude expérimentale sur les matériaux et parallèlement, la maison d'édition anglaise Phaidon a publié la monographie « Tokujin Yoshioka Design », distribué dans le monde entier, qui décrit son design expérimental toujours à la recherche de nouvelles possibilités de développements futurs.


Tokujin Yoshioka a reçu de nombreux prix, ses travaux sont exposés dans les collections permanentes des musées du monde les plus prestigieux : du Museum of Modern Art de New York, au Centre Pompidou de Paris, au Vitra Design Museum de Berlin, au Victoria & Albert Museum de Londres.

Publié dans Design

Commenter cet article