Merci, 111, bd Beaumarchais et encore merci !

Publié le par Miss Cécile







Depuis son ouverture, je n'avais pas eu le temps du tout du tout de rendre visite à Merci, le nouveau concept store ou pour être précise, le nouveau "charity store" près de Bastille, lancée au printemps par Bernard et Marie-France Cohen (ex-Bonpoint et Bonton)

Résultat aujourd'hui, samedi, pas du tout du tout déçue bien au contraire. Je ne parle pas de la qualité des pièces proposées : textile, vaisselle ou même mobilier mais uniquement de la conception architecturale et décorative du lieu.

Décoration murale en relief


Colonnes de livres Gallimard


Sur 1500 m2, 4 niveaux, très spacieux, béton ciré au sol, grand puits de lumière, escalier métallique







Côté boulevard, un porche d'entrée avec sur votre gauche, une boutique de fleurs et sur votre droite un salon de thé littéraire en partenariat avec Gallimard.






Les livres de la bibliothèque sont d'occasion et en vente à partir de 2 euros.



Dans la cour, une jolie Fiat 500 rouge (ancien modèle) recouverte de faux lierre !!!! dommage !

En résumé, j'ai aimé les grands canapés moelleux, idéal pour une pause sieste, le dernier étage sous les combles avec ses poutres repeintes de blanc, son salon de thé fumoir au rez-de-chaussée, son restaurant avec vue sur le jardin aromatique et ses baies vitrées style atelier. Le service sympathique, souriant, rapide et les produits frais et de qualité.

Côté textile, pas vraiment intéressée, des prix fidèles aux marques proposées. Ce n'était pas mon but aujourd'hui.







Coin restauration : vue sur le jardin aromatique







Détails de l'espace Hommes





Vues de l'espace Enfants





Merci !

Publié dans Bonnes adresses

Commenter cet article

Lilichocolat 11/08/2009 14:51

Bravo pour les photos, elles sont superbes. Elles mettent vraiment en valeur l'atmosphère du lieu. Merci !

Isabel 05/08/2009 20:06

Merci ! Votre blog est intéressant et bien fait avec de belles photos très représentatives.
J'ai ajouté le lien sur mon site.
Bonne continuation. IdR