Avoriaz, drôle d'architecture des années 60 à aujourd'hui

Publié le par Miss Cécile

P1040763.JPG

 

P1040764.JPG

 

P1040765.JPG

 

P1040766.JPG

 

Toute petite, j'étais allée à Avoriaz un été. Le souvenir que j'en avais gardé, ne m'avait pas laissée enthousiaste. Je n'aimais pas Avoriaz. Et finalement, je me trompais.

 

Avoriaz était avant l'heure un exemple d'écologie à grande échelle. Avoriaz est la 1ère station française à être piétonne. Les voitures restent garées à l'entrée de la station. Le transport des personnes ou des marchandises se fait à pied, en chariot ou en traîneaux.

 Se promener dans ses rues est agréable, très calme. L'absence de fond sonore de voiture donne une vraie harmonie à l'ensemble.

 

D'où vient Avoriaz ?


En 1960, le skieur Jean Vuarnet, natif de Morzine (Haute-Savoie), et déjà champion olympique de descente, se lance dans la création d'une station de sports d'hiver sur le plateau d'Avoriaz. A l'époque, il s'associe au cycliste Louis Bobet.

 

 

En 1962, il confie la mise en oeuvre du projet au groupe immobilier Brémond-Lafont, lequel propose à l'architecte Jacques Labro de le prendre en charge.



L'architecte Jacques Labro, depuis ses études et un voyage aux USA, privilégie une "architecture vivante, en mouvement". Loin des courants du Bauhaus et de son fonctionnalisme que nous retrouvons chez Le Corbusier ou Mallet Stevens, Labro se tourne vers les courants expressionnistes allemands ou scandinaves et anglophones comme Alvar Aalto, Frank Llyod Wright...).

 

En 1966, la station intégrée sans voiture ouvre au public en même temps que l'hôtel des Dromonts.

 

Derrière Avoriaz, il y a Gérard Brémont et son père. Soit un groupe de promoteur immobilier qui va inventer un nouveau concept d'accession à la propriété. La vente d'appartements avec bail permettant une exploitation touristique, ce sont les débuts des résidences de tourisme.

En 1978, Gérard Brémont poursuit ses développements avec la fondation de la société Pierre & Vacances.

 

 

 

Ci-dessous le chalet ARTEKA, propriété personnelle du promoteur Gérard Brémont (1979)



Particularité : chalet à la forme de champignon polygonal

Architecte :Jacques Labro

 

 

 

P1040767-copie-1.JPG

 

Accessible depuis la vallée par téléphérique, Avoriaz est une station particulière. Ses architectes concepteurs ont travaillé sur son intégration dans le paysage montagneux.

 

P1040756.JPG

 

Très impressionnant cette immeuble au dessus du vide. En contrebas Morzine.

 

P1040759.JPG

 

P1040760.JPG

P1040757.JPG

 

Ci-dessous Hôtel des DROMONTS

 

 P1040768.JPG

 

Vue du chantier en 1965 (A. Office du tourisme d’Avoriaz)

 

IVR82_08740240NUC_2.jpg

 

  P1040755-copie-1.JPG

 

P1040762.JPG

 

P1040751.JPG

 

 P1040758.JPG

 

 

Publié dans Architecture

Commenter cet article

BOUCHE 05/09/2010 22:49


Bonjour Miss Cécile,

Merci pour cet article sympathique pour Avoriaz, station que j'adore et dans laquelle je vis. Jacques Labro vient souvent sur Avoriaz, peut-être serez-vous intéressée pour le rencontrer qu'il vous
explique plus en détail le fondement architectural d'Avoriaz ? Si c'est le cas n'hésitez pas à me contacter.

David


Fanny 30/08/2010 22:43


je reste un peu dubitative sur Avoriaz , même si au niveau architectural il y avait de la recherche pour l'époque...
personnellement j'adhère moyen , mais belles photos